Portrait 1 : Whitney

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour mon premier portrait de voyageurs, je vous présente Whitney, une amie australienne de 20 ans qui aime les promenades romantiques sur la plage et les dîners aux chandelles. 

C’est la première personne que j’ai rencontrée lorsque les cours ont commencé à Newcastle University.
C’est aussi la première fois que Whitney voyage en Europe. Elle espère donc profiter de l’Erasmus pour découvrir non seulement l’Angleterre mais aussi une partie du continent. Avant ça, elle a déjà voyagé de nombreuses fois en Chine où vit une partie de ses proches. Elle s’est rendue en famille au Canada et aux Etats-Unis quand elle était petite, mais elle ne s’en souvient plus. Whitney a commencé à voyager seule cette année, lorsqu’elle est partie en voyage solidaire à l’Ile Maurice. Les grands voyages sont donc tout nouveaux pour elle.

Au fil de la discussion, elle me laisse savoir que ce départ n’était pas seulement pour elle une question d’études. Elle cherchait en partant une façon de vivre libre et sans responsabilité autre qu’elle même. Ici, les décisions sont prises par elle et pour elle. Elle est indépendante et se sent une nouvelle personne. Elle m’avoue qu’en Australie, son agenda est toujours plein. Quand elle ne travaille pas, elle étudie et quand elle n’étudie pas, elle travaille. A Newcastle au moins, il n’y a pas de routine. « Je suis à l’âge où je souhaite en savoir plus sur moi-même. Découvrir le monde et me découvrir moi. En étant seule, je me force à me trouver » me confie-t-elle.

Plus tard, elle souhaite poursuivre ses voyages et espère en faire le plus possible. Mais elle ajoute aussi que cela ne durera pas toute sa vie. Elle me dit qu’elle fait partie de ces gens qui ont besoin de se poser un jour et avoir une famille. Et pour elle, l’Australie est le lieu parfait pour s’installer. 

Quand je lui demande pourquoi l’Angleterre, qui est à l’opposé de chez elle, sans parler du froid actuel, elle m’annonce que c’était le bon compromis entre aller le plus loin possible, et conserver un certain confort. En arrivant en Angleterre, elle n’a pas ressenti de choc culturel si profond, elle se sent parfois même comme à la maison. Et puis, être dans un pays anglophone lui assurait une certaine sécurité. 

Elle se décrit comme une voyageuse autant solitaire que sociable. Elle aime être seule, mais elle insiste sur l’importance de rencontrer des gens ici. Plus tard, elle se souviendra surtout de ses rencontres plutôt que des lieux précisément. 

Après l’aventure anglaise, Whitney va passer de l’autre côté de la Manche et va partir découvrir la France, puis l’Allemagne, la Suède (« car mes marques préférées de vêtements viennent de là-bas ») et avec un peu de chance au Danemark. 

« Et ton meilleur souvenir de voyage, dans tout ça? » 
 » C’était à l’Ile Maurice au coucher du soleil. On se promenait sur une plage magnifique et on a décidé de faire un bain de minuit dans l’Océan Indien. On est resté flotter sur l’eau, et le temps paraissait arrêté. Je me sentais isolée du reste du monde. Bien que lorsque j’y pense aujourd’hui, je me rends compte que c’était dangereux!  » 


For my first serie of portraits, I would like to talk to you about Whitney, a 20-year-old Australian girl who loves romantic walks on the beach and candle light dinners. 

She is the first girl I met when classes begun at Newcastle University. It’s also her first time in Europe. She wishes to enjoy her exchange by discovering not only England but part of the continent too. Before that, she went several times to China where she has relatives. She has already been to Canada and to the US with her family, but she can’t remember it as she was really young. She started travelling alone this year when she went volunteering in Mauritius. All these solitary travels are quite new to her. 

Through the discussion, she informs me that she didn’t leave Australia only for her studies. She was looking for a new way to live freely and with no responsibility except herself. Here, decisions are taken for and by her. She is independent and feels like she is a different person. She tells me that back in Australia, she is always busy, her Google agenda is always full. When she is not studying, she is working and when she is not working, she is studying. In Newcastle at least, there is no routine. « I am at the age when I want to discover more about myself. Discovering the world and me at the same time. Being alone forces me to find this out » , she confides. 

Later, she wishes to pursue her travels and go to as many country as she will be able to. But she adds that this won’t last all her life. She explains to me that she is one of the persons who needs to be settle down at one point, to have a family. And to her, Australia is the best place. 

When asking her why England, which the direct opposite of where she lives, regardless of the current weather, she tells me that it was a good deal between going very far away and keeping some comfort. When she arrived in England, she did not feel a very deep cultural difference. She sometimes feels like home. And, being in an English-speaking country made her feel safer. 

She describes herself as a traveller as solitary as outgoing. She likes her own company but she insists on the importance of meeting new people. She will most remember the people she met here than the places. 

After the British experience, Whitney is going to cross the Channel to discover France, Germany and Sweden (« all my favourite brands come from there) and if she’s lucky, Denmark. 

« And what about your best souvenir? « 
« It was in Mauritius, definitely. it was like sunset time, we were at this beautiful beach on the shore and we decided to go skinny dipping in the ocean. we were floating there and it was just endless, I felt so far away from the world. Best moment in my life even though it could have been dangerous ahah ».

2 Comments

  • Reply fifa ultimate Team coins 30 décembre 2014 at 2 h 14 min

    I constantly spent my half an hojr too read this web site’s articles or reviews all the time along with a mug of coffee.

  • Reply classic casino 30 décembre 2014 at 21 h 02 min

    What i don’t understood is actually how you are not actually much
    more well-liked than you may be now. You are very intelligent.
    You realize therefore significantly relating to this subject, made me personally
    consider it from so many varied angles. Its like women and men aren’t fascinated unless it is one thing to accomplish with Lady gaga!
    Your own stuffs great. Always maintain it up!

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :