Voyager avec un petit budget

Les gourmondises - voyager petit budget

Le voyage… synonyme d’évasion, de liberté, de rencontre et de détente. Mais parfois, cela rime avec « hors de prix ». Notre excitation à l’idée de voyager est rapidement domptée lorsque l’on commence à penser aux logements, aux transports ou encore aux activités. D’ailleurs, lorsque l’on voyage régulièrement, les autres assument souvent; sans preuve apparente, que l’on est de ceux qui « peuvent se le permettre ». Et malheureusement aussi, nombreux sont ceux qui ne voyagent pas car cela revient à trop cher

Bonne nouvelle ! Des solutions existent. De nombreuses innovations éclosent tout autour du monde pour proposer un voyage alternatif et moins cher, voire gratuit, et répondent à cette demande criante d’évasion pour tous. J’ai souhaité en lister quelques unes mais pas les plus célèbres que tout le monde connait.

Attention, si un nom est cité, ce n’est pas à la demande de l’entreprise. Tous les noms donnés le sont uniquement parce que je l’ai décidé, soit parce que je l’ai testé ou ai prévu de le faire soit parce que le concept m’a plu et qu’il mérite d’être partagé.

– Première étape, (re)définir ses besoins-

Première étape à ne pas éviter  : savoir identifier ce que l’on veut pour son voyage. En effet, personne n’a les mêmes attentes d’un voyage et encore moins la même idée du confort ou de ce qui est cher ou non.
Pour une famille qui a besoin d’un confort assez conséquent et pour qui toute dépense est multipliée par le nombre des membres de la famille…le budget nécessaire enfle très vite et peu d’alternatives aux hotels ou aux locations s’offrent à elle.

Alors que pour un étudiant qui, comme moi, aime barouder, le confort peut être assez limité pour qu’il vive tout de même une expérience exceptionnelle, notamment parce que son budget est d’avance très serré. On peut adapter ses attentes facilement et changer son organisation à la dernière minute. Les idées que je propose dans cet article correspondront peut-être plus facilement à ce profil de voyageur.

Lorsque l’on cherche à voyager avec un budget très serré, ou du moins, le moins cher possible, il est nécessaire de redéfinir nos envies mais aussi notre définition du confort et du voyage. Il est certain que je ne vais pas vous apprendre comment décrocher la Lune ni comment dormir dans des palaces ou manger dans les restaurants les plus renommés gratuitement.

– se déplacer –

stop en islande les gourmondises - voyage

Le transport dévore souvent la plus grosse partie du budget. Que ce soit en avion, en train, en bateau ou rien qu’en voiture, les prix flambent très vite : on souhaite la plupart du temps aller vite, en faisant le moins d’escales possible et en privilégiant la sécurité – résultat, un montant très salé à payer. Mais, évidemment, des solutions, parfois originales, existent. Et comme on dit « ce n’est pas la destination, mais le chemin qui compte » alors autant faire en sorte qu’on s’en souvienne !

On peut déjà commencer par l’évident, le stop. On a tendance à l’oublier, mais c’est une solution gratuite qui possède de nombreux avantages. Je l’ai testé pour la première fois, et approuvé immédiatement, durant mon voyage en Islande. Le stop permet d’effectuer de bonnes distances tout en rencontrant de nouvelles personnes avec qui partager des discussions et des bons plans intéressants. Bien sûr, il faut avoir du temps devant soi et ne pas être nombreux (à deux en Islande, cela se passait très bien, les voitures s’arrêtaient et cela nous garantissait une meilleure sécurité). Les plus intrépides tentent même le stop version bateau et avion !

Si vous n’êtes pas très stop ou préférez avoir des horaires assurés, les réseaux de bus se développent – enfin ! – de plus en plus. De nombreuses lignes ont ouvert pour des trajets régionaux, nationaux mais aussi internationaux pour des tarifs plus qu’abordables et un excellent confort : wifi, prises, toilettes, sièges inclinables …

Le train lui aussi a été obligé d’évoluer et de s’adapter à la demande. Des lignes low-cost ont vu le jour et je ne peux que conseiller Interrail que je rêve d’utiliser un jour. Interrail vous permet de voyager dans toute l’Europe ou dans un pays du continent en toute liberté grâce à un pass vous donnant accès aux réseaux de chemins de fer des différents pays. Surtout, les tarifs proposés sont très abordables.

Evidemment, si l’on souhaite associer collaboratif et déplacement, le covoiturage nous vient directement à l’esprit. Je n’ai pas besoin de parler de cet incroyable système qui permet de voyager à moindre coût, d’éviter les embouteillages, de participer à la protection de l’environnement et d’aider un conducteur à rentrer dans ses frais, presque tout le monde connaît déjà les différentes plateformes existantes.
Par contre, savez-vous qu’il existe les équivalents – un peu fous – du covoiturage, pour les déplacement en bateau ou en avion?! Eh oui ! Les plateformes Vogavecmoi et Cobaturage mettent en contact des propriétaires de bateaux et des voyageurs pour partager une navigation. Côté aérien, c’est Wingly qui vous propose l’expérience unique du coavionnage.  Cela peut être pour un trajet ou pour une promenade, c’est avant tout l’occasion de partager une passion ou une expérience inoubliable.

– se loger –

se loger - paris - Les Gourmondises - voyage

Après un voyage aussi épique, rien de tel qu’une bonne nuit de sommeil ! Mais encore une fois, hors de question de se ruiner. Je ne vais pas vous parler ici de comment trouver les meilleures promos dans les plus grands hôtels. Ma démarche est plutôt de vous faire connaitre des alternatives aux choix de logement habituels.

Je considère le très célèbre site Airbnb comme une solution de logement très confortable lorsque je voyage. Par ailleurs, lorsque l’on voyage en couple, à plusieurs ou en famille, c’est une option très arrangeante. Cela dit, j’ai constaté que les prix avaient tout de même beaucoup augmenté dans certaines régions.

Mon coup de coeur dans cette catégorie est TalkTalkBnb. Ce petit nouveau du voyage collaboratif vous propose de vous loger gratuitement chez l’habitant. Oui oui, vous avez bien lu. Car votre monnaie d’échange ne se garde pas à la banque puisque vous la portez en vous : c’est votre langue maternelle. Le concept est simple, vous êtes logés gratuitement chez un hôte et en échange, vous lui parlez uniquement dans votre langue maternelle. De même, si vous ne pouvez pas voyager, faîtes venir l’immersion chez vous : accueillez un voyageur et pratiquez sa langue maternelle. C’est une véritable solution de logement, d’apprentissage, d’échange culturel et de rencontres inoubliables. Vous pouvez être au plus près de la vie locale en séjournant chez l’habitant et c’est pour lui un tour du monde depuis le confort de sa maison. Et tout ça gratuitement.

Une autre option gratuite de logement est le Wwoofing et autres services de « logement contre travaux ». Très développé dans les pays anglo-saxons, surtout en Australie et Nouvelle-Zélande, le Wwoofing permet aux voyageurs de séjourner dans des fermes et de profiter de bons repas en échange de travaux pendant la journée. Je ne l’ai pas encore essayé mais j’ai eu de nombreux excellents retours d’expérience.

Enfin, connaissez-vous le housesitting? Comme pour le baby-sitting ou dernièrement le pet-sitting, le house-sitting permet de garder une maison lorsque ses propriétaires sont absents. Pour eux, c’est une solution pour garder leurs animaux, maintenir les plantes en vie, permettre une activité dans la maison et éviter les risques de cambriolages… Pour le housesitter, c’est l’occasion d’être logé avec tout le confort que peut offrir une maison ou un appartement. Les plateformes TrustedHousitters ou Housesitting ont été créées rien que pour ça. C’est une belle occasion à utiliser en voyage !

-manger-

Hongrie - marché - Les Gourmondises - voyage

Maintenant que vous êtes bien reposés, vous devez avoir une faim de loup. Là encore, il est possible de faire de belles économies.

La première option pour manger à moindre coût pendant un voyage est de cuisiner soit même. Si vous logez en auberge de jeunesse, dans un appartement que vous avez loué ou chez l’habitant, vous avez toujours accès à une cuisine équipée; autant en profiter. Il vous suffit de faire quelques courses sur place – c’est l’occasion de vivre une immersion dans la vie quotidienne des locaux en vous rendant au supermarché, ou de déambuler dans les marchés en plein air, ce qui est toujours agréable et authentique. Vous pouvez ainsi goûter aux produits du pays que vous n’avez pas l’occasion de manger chez vous.

Si vous n’êtes pas un cordon bleu ou si vous préférez passer votre journée à visiter plutôt que derrière les fourneaux, vous pouvez toujours manger à l’extérieur, sans y perdre tout votre budget. Pour cela, je vous conseille d’éviter tous les restaurants des quartiers touristiques ni ceux recommandés dans tous les guides touristiques. Mettez vous dans la peau d’un habitant de la région et rendez vous dans les petits restaurants qu’ils fréquentent. Pourquoi ne pas leur demandez directement où ils ont l’habitude de se rendre ? Si en plus vous avez opté pour le logement chez l’habitant, vous aurez le meilleur guide qui vous conseillera très facilement un restaurant, petit bistrot ou food-truc local à ne pas rater. Souvent, les plats seront bien plus authentiques et bien meilleurs … pour un prix bien plus accessible !

Mais alors, dans ce cas, pourquoi ne pas aller encore plus loin et partager son repas avec l’habitant ? C’est tout à fait possible et je ne peux que le conseiller. Je rêve de pouvoir le faire, en Gourmonde qui se respecte ! Voulezvousdiner ou encore EatWith vous permettent de manger chez l’habitant partout dans le monde. Les prix sont fixés par l’hôte qui cuisine et il peut même décider de le faire gratuitement ! C’est  une merveilleuse occasion de manger un vrai repas typique, de rencontrer de nouveaux amis et de partager ses aventures autour d’une table. Véritables échanges culturels garantis, que rêver de mieux !

– visiter –

le cercle d'or Islande - Les Gourmondises - voyage

Ca y est, vous êtes arrivés, vous êtes reposés et repus, vous êtes prêts à partir à l’aventure. Cette fois encore, il est possible de profiter d’un lieu même avec un budget très serré.
Une activité gratuite que j’affectionne particulièrement : flâner. C’est tout bête, mais bien souvent, en voyage, on a envie de tout voir, de tout visiter. On se met à courir dans tous les sens pour suivre à la lettre les indications du guide et pouvoir cocher chaque étape de notre liste…Stop. Ralentissons. Prenons le temps. Je trouve que j’en apprends beaucoup plus en me perdant dans les rues d’une ville, sans forcément me rendre dans un endroit précis, mais je m’imprègne de l’atmosphère, j’écoute la rumeur de la rue, j’enregistre les odeurs et photographie les couleurs et les détails. Bien sûr, j’apprécie découvrir les monuments incontournables et arpenter les salles de certains grands musées. Mais, très vite, je ressens le besoin de sortir et de marcher sans but et d’observer la vie des locaux. C’est gratuit et pourtant, si enrichissant !

Si vous avez envie de faire quelques activités incontournables : le moins cher sera de vous y prendre à l’avance. Vous aurez le temps de choisir ce qui est le mieux mais surtout de trouver des offres. Si vous êtes déjà sur place, je ne peux que vous conseiller Triposo. Cette application recense les activités, les monuments, restaurants de la ville dans laquelle vous vous trouvez – grâce à la géolocalisation – et vous permet de trouver les meilleures activités à faire sur place. L’application dispose en plus d’une carte, ce qui est extrêmement utile. Utilisée pendant un mois en Islande, l’appli est totalement approuvée ! Dans la même idée, mais pas encore testée, vous pouvez vous laisser tenter par Headout qui vous permet de trouver les meilleures offres de dernière minute dans la ville que vous visitez et de réserver directement depuis la plateforme.

Encore une fois, rien de tel pour vivre un voyage authentique, que de le vivre avec les conseils et anecdotes d’un habitant. Lorsque vous restez chez l’habitant, il peut vous fournir tous ses conseils et vous emmener découvrir des sites inconnus et insolites. Même si vous êtes à l’hotel, vivez la ville comme les locaux grâce à Vayable, un autre coup de coeur qu’il me tarde d’essayer. Le principe est simple, vivez un voyage unique et authentique en vous laissant guider par un habitant. L’expérience n’est pas gratuite, mais vous pouvez obtenir de votre guide toutes ses astuces et solutions gratuites ou moins chères pour profiter au maximum du lieu !

Voilà ! J’espère qu’avec ces quelques idées et conseils vous pourrez profiter d’un merveilleux voyage même avec un petit budget. Vous pourrez peut-être réaliser des économies, ce qui peut signifier plus d’activités ou un voyage plus long… Et pour que l’excuse « je ne peux pas voyager, je n’ai pas les sous » ne soit plus qu’un mauvais souvenir (même si maintenant, il faut trouver le temps 😉 ).

Vous avez des astuces pour voyager gratuitement ou avec un petit budget ? N’hésitez pas à le commenter 🙂

Aimez. Partagez. Voyagez !

5 Comments

  • Reply tania 6 juillet 2016 at 21 h 12 min

    je n ai pas encore essayé le covoiturage mais c est vrai qu c est une solution qd prix de la sncf sont hors de prix
    talk talk bnb a l air pas mal j en entends parler depuis peu
    merci pour cet article, il y a des applications sou sites que je connaissais pas

    • Reply Marie 6 juillet 2016 at 21 h 22 min

      Merci Tania !
      J’espère que tu auras l’occasion d’essayer ces idées durant tes prochains voyages et que tu nous le raconteras sur ton blog !
      C’est vrai que le covoiturage est extrêmement pratique et économique 🙂

  • Reply Letiz 11 juillet 2016 at 8 h 48 min

    Très bons conseils chère Gourmonde !!!!!!

    • Reply Marie 11 juillet 2016 at 11 h 11 min

      Merci ma chère Letiz ! 😉 J’espère qu’ils te seront utiles !

  • Reply Narri 11 juillet 2016 at 22 h 04 min

    Il me tarde d’essayer les appli Triposo et Headout, merci pour ces petits conseils :))

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :