Découverte Gourmonde : Gryö ou les barres du futur

Gryö - Les Gourmondises
Mets des insectes dans ton assiette !

Cela fait longtemps que la question de la consommation d’insectes me taraude…Des fourmis pot-de-miel aux poêlées de sauterelles, j’ai toujours eu envie de savoir quel goût, quelle odeur et quelle texture cachaient ces petites bêtes ! En addition à cette envie d’aventure gustative, l’entomophagie est un sujet que je trouve très sérieux et pourrait répondre à nombreuses des problématiques alimentaires et environnementales actuelles.

Pour ceux dont j’entends déjà les « beeeeerk » et autres cris et grimaces de dégout, laissez-moi tenter de vous convaincre ou au moins de vous donner l’envie de juste goûter. C’est grâce à un reportage sur la consommation d’insectes que j’ai découvert Gryö, les super barres du futur aux fruits et … à la farine d’insectes !

Même pas gluant mais super appétissant !

Gryö - Les Gourmondises

Des barres à quoi ?!

Des barres aux fruits et à la farine d’insectes, vous avez bien lu.

Les Gryö bars, se sont de délicieuses raw-bars – ou barres crues – fabriquées à partir d’aliments bruts issus de l’agriculture bio, sans sucre raffiné et sources de protéine, fer et fibres. Pour les frileux des insectes, il faut savoir que ces petites bêtes – des grillons et des ténébrions – sont transformés en farine. Il n’y a donc pas de petite patte qui dépasse, rien ne laisse voir qu’il s’agit d’insectes.

Mais pourquoi cette idée folle ?!

A l’origine du concept, il y a Julia et Sarah, les cousines Berduguettes. Alors que l’une déguste des insectes en Chine, la seconde s’intéresse au sujet dans les livres et hop, la connexion est faite.

Et puis, il y a la situation alimentaire et environnementale actuelle, très préoccupante :

Aujourd’hui, 43% de la population de l’OCDE est en surpoids. On mange beaucoup, mais on ne mange pas bien. La preuve, en France, beaucoup de personnes sont carencées : 2/3 des femmes enceintes, 13% des enfants n’ont pas assez de fer quand 1/3 de personnes âgées manquent de protéine. De l’autre côté, la part de personnes n’ayant pas assez à manger accroit de jour en jour. La population augmente toujours plus  alors qu’aujourd’hui 1/9 de la population mondiale souffre de sous-alimentation: il est grand temps de repenser l’alimentation !

Gryö - Les Gourmondises

Et les insectes dans l’histoire ?

Parties de ce constat, les Berduguettes ont cherché à comprendre comment la population mondiale trouve son apport en protéines et pourquoi déjà 2,8 milliards d’individus mangent des insectes. 2,8 milliards, oui oui, car finalement, les insectes se consomment presque partout, mais ont été rayés de nos menus chez nous !

Si les insectes sont sous le feu des projecteurs aujourd’hui, c’est pour plusieurs raisons.
D’abord, l’insecte est bon pour la santé. Il est riche en fibres, magnesium, oméga 3 (et autres noms compliqués). Surtout, il est très riche en protéines, 3 fois plus que le boeuf et 2 fois plus que le poulet, mais aussi en fer puisqu’il en contient 2 fois plus que le boeuf et 16 fois plus que le poulet ! C’est incroyable et les insectes apparaissent donc comme une bonne solution nutritionnelle.

Mais cela ne s’arrête pas là ! Face aux enjeux environnementaux, les insectes sont aussi une solution. Ils sont très peu gourmands en énergie. Ils consomment peu de nourriture et très peu d’eau. Bien évidemment, avec sa petite taille, l’insecte prend peu d’espace, surtout qu’on peu réaliser un élevage vertical. Enfin, il rejette moins de CO2.

Gryö - Les Gourmondises

Et pouf! Ça a fait des Gryö-bars! 

La question restante est de trouver comment réintégrer l’insecte dans notre assiette… car souvent, beaucoup de personnes grimacent à la simple idée d’en manger. Il fallait donc trouver comment conserver les bienfaits de ces petites bêtes tout en en faisant de délicieuses gourmandises. L’idée est donc apparue d’en faire des barres. Les insectes sont aujourd’hui élevés à Malaga par des Français (que l’on découvrait aussi dans le reportage Arte) et aux Pays-Bas. Ainsi, cela reste local, et les insectes ne sont pas acheminés sur des milliers de kilomètres. Ils sont nourris exclusivement de farines intégrales et de fruits et légumes bio – oui, mieux que certains d’entre nous ! – et sont ensuite séchés.

La farine d’insectes est ensuite associée à tout plein de bonnes choses : des ingrédients bio, du sirop d’agave et du miel, des fruits, du chocolat …

Attention, si vous êtes allergiques aux crustacés ou aux acariens, il est préférable d’éviter de consommer les Gryö bars.

Gryö - Les Gourmondises

Comment peux-tu dire que tu n’aimes pas si tu n’as pas goûté ?

Cette phrase vous rappelle sûrement quelque chose ! Goûtez et vous serez convaincus. J’ai vraiment adoré.
J’ai eu l’occasion de goûter les trois barres actuellement disponibles :

  • Abricot & Thym : un régal. Les deux saveurs se marient très bien et la texture est très agréable.
  • Pistache & Chocolat noir : mon préféré! Evidemment, il est le plus gourmand avec son chocolat noir. Mais j’ai aussi préféré sa consistance et son odeur.
  • Gingembre & figue : j’ai adoré aussi, et pourtant, je n’apprécie pas beaucoup la figue en temps normal. La barre a un goût épicé super agréable. L’association est très équilibrée et pourtant originale !

Les barres Gryö sont donc délicieuses, bonnes pour la planète et bonnes pour vous. Les emballages sont supers et les quantités sont parfaites.

En conclusion, Gryö est une superbe innovation qu’on devrait tous considérer à intégrer dans nos placards ! Pour le goûter, le petit-dej, pour faire du sport … Vous reprendrez bien un peu de grillons ?!

Et si je ne vous ai pas convaincu(e)s, elles sauront le faire : découvrez la vidéo TedX de Julia et Sarah.

Gryö - Les Gourmondises

Aimer. Partager. Voyager !

 

Gryö - Les Gourmondises         Gryö - Les Gourmondises

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :